Si tu ne peux aller en Alsace, l’Alsace vient un peu à toi…

Une classe d’humanité section tourisme du côté de la chaussée d’Haecht qui a dû annuler pour la 2eme année consécutive son voyage d’étude en Alsace. La moindre des choses était de leur offrir des tartes flambées, un coup de blanc, un peu de folklore et quelques histoires made in Elsass. Maigre consolation mais les profs étaient ravis et les élèves enthousiastes pour un chouette moment de partage multi-culturel. Les flam’s étaient déclinées en classique, sans lardons et même à emporter pour consommation après le coucher du soleil 😉 

La dernière choucroute de la saison!

Parce qu’on n’est pas sorti de l’auberge,
Parce qu’on ne peut toujours pas y entrer,
Parce que plus que jamais il nous faut des plats ‘réconfort’…
Les Alsaciens de Belgique se sont associés à Dirk Myny du restaurant Les Brigittines pour amener un peu d’Alsace dans vos assiettes et vos verres.
Un ‘4 mains’ avec l’ami Dirk pour une choucroute haut de gamme avec du chou ‘fil d’or » (le chou des étoilés) de chez Choucroute Weber accompagné des six viandes de Thierry Schweitzer – Paysan Charcutier.
Plus de 100 portions réservées en deux jours ce qui aura également permis d’offrir une petite centaine de portions aux sans-abris dans les Marolles.

La choucroute de l’an neuf – Tradition Belge respectée mais à l’Alsacienne

La tradition veut qu’en région Liégeoise mais un peu partout en Belgique, le jour de l’an on mange une choucroute en mettant une pièce sous l’assiette qui apportera bonheur et prospérité. Mais bon vu la piètre qualité des choucroutes qui trainent souvent dans la royaume, nous, Alsaciens de Belgique, n’allions pas rester les bras croisés et voir notre choucroute sacrifiée sur l’autel de la malbouffe.

En direct d’Alsace, choucroute bio 6 viandes, préparée à 4 mains avec celles de Thomas Algoet du restaurant Aux Petits Bouchons au prix démocratique de 15 €. Qui dit mieux ?
Les 100 portions ont été réservés en trois jours.
Parce qu’on aime l’Alsace, les bons produits, nos artisans, nos restaurateurs et surtout parce qu’on vous aime.

Aujourd’hui j’ai servi du fast food… à l’Alsacienne

Marre du slow food, aujourd’hui j’ai servi du fast food… à l’Alsacienne.

Avec les contraintes sanitaires et la fermeture de la cantine solidaire de Nativitas de Monica Nève dans les Marolles, les sans-abris font maintenant la file pour emporter leur sandwich et boisson.

Ils étaient une centaine ce midi et remercient les participants de la ‘Choucroutakeaway’ pour leur avoir offert cette choucroute en mode street-food.

Et si même la radio en parle…

Sur une des meilleures radio du Royaume de Belgique, Classic21 de la RTBF, par un des meilleurs chroniqueur gastronomique du Royaume, j’ai nommé Carlo de Pascale, 4 minutes sur la véritable choucroute alsacienne et aussi notre opération Choucrou’tour qui s’est transformé en choucroute take-away. Ré-écoutez le podcast