La réception de nouvel an des Alsaciens de Belgique

Réception du nouvel an des Alsaciens de Belgique qui a réuni une centaine de personnes (dont Marie-Christine Butel, Consul général de France et Philip Cordery député des Français de l’étranger) à la maison des Brasseurs sur la Grand Place,. Malgré un tableau plutôt pessimiste (ou réaliste) de notre monde sur fond de terrorisme et populisme, mes vœux appelaient à plus de solidarité, d’ouverture aux autres, à ne pas tomber dans des querelles idéologiques ou politiques stériles et surtout agir. Non pas « agir pour se donner bonne conscience » mais plutôt « prendre conscience et agir »: Agir pour défendre nos valeurs humanistes, l’humanisme rhénan étant d’ailleurs un héritage que nous Alsaciens ne pouvons trahir mais au contraire nous devons le nourrir et le partager. Agir sur nos modes de vie et de consommation, agir pour défendre l’environnement et ses artisans-paysans mais aussi agir pour convaincre notre entourage et ainsi atteindre une masse critique suffisante pour influencer le politique.
Utopie ? Peut-être, mais pour citer un ami vigneron « Sans les rêves, nous sommes seuls, sans mémoire et sans futur… »
Nous avons profité de cette soirée pour lancer la quinzaine gastronomique alsacienne et nous avons remis les bénéfices de notre stand alsacien au marché de Noel à la fondation Nativitas www.fondationnativitas.be qui vient en aide aux plus démunis dans les Marolles.

Laissez un commentaire

Attention, votre tout premier commentaire sur ce blog sera soumis à validation. Inutile de poster deux fois dans ce cas...